02 avril 2018

TRANSPORTS PINEAU : TOUPIE BÉTON, ÇA TOURNE

En février dernier, une nouvelle toupie béton a fait son entrée sur le parc des Transports PINEAU. Celle-ci vient s’ajouter aux deux autres toupies déjà en place : celle de Mortagne sur Sèvre conduite par Jean-François CHATEIGNIER et, depuis juin 2017, celle de Sainte Florence conduite par Idris LEBRETON, sans oublier Mickael CHATEIGNIER, conducteur remplaçant sur l’ensemble des toupies.

02EDYCEM (Groupe VM MATERIAUX) confie ainsi progressivement ses livraisons aux Transports PINEAU lors des départs en retraite de ses conducteurs. 
Pour conduire cette toupie, l’équipe s’est enrichie du savoir-faire de Freddy ONILLON, auparavant conducteur sur cette activité chez un prestataire. Contrairement aux autres toupies qui livrent grâce à une goulotte de 3 mètres maximum, la petite dernière livre grâce à un tapis télescopique, roulant et orientable. Un matériel peut courant mais qui permet, grâce à ses 15 mètres de tapis, de livrer dans des endroits à l’accès difficile et/ou éloigné, comme par exemple, couler une dalle béton dans le jardin d’une maison mitoyenne. Les chantiers non-accessibles aux toupies avec goulotte ne lui résistent pas ! Grâce à son tapis rétractable, elle est idéale, par exemple, pour couler les fouilles d’une maison en construction. Le conducteur n’a qu’à se positionner dans l’axe et rétracter son tapis au fur et à mesure que le béton est coulé. Une pratique qui demande beaucoup de dextérité. « Il faut beaucoup d’espace pour manœuvrer » explique Bertrand RABAUD, formateur. « Étudier son environnement avant de se positionner pour être sûr, comme on le fait avec la grue, de ne toucher aucun fil électrique ou poteau ». Le conducteur peut « piloter » son tapis depuis un boitier de commande intérieur lors de sa mise en place mais aussi à partir d’un boitier extérieur fixé sur la toupie ou de sa télécommande. Un travail de précision et une sacrée responsabilité pour le conducteur.

Ce matériel, peu courant, est coûteux et le prix de la livraison est en conséquence. Il faut donc assurer chez le particulier, savoir travailler en équipe avec les maçons… Et prendre soin de la machine pour laquelle un bon lavage à l’issue de la livraison est primordial : « pas moins de vingt minutes à passer après chaque livraison » continue Bertrand. Un Karcher est intégré à la toupie permettant à Freddy de bien laver le tapis et ses roulements. « En cas de mauvais nettoyage, le béton peut endommager le tapis en quelques mois ».
Freddy, notre expert conduite de toupie à tapis prendra grand soin de ce petit bijou c’est certain !

Please enter an Access Token on the Instagram Feed plugin Settings page.