29 mai 2018

LE GROUPE MOUSSET CREE SON CODIR JEUNES

 

« J’ai besoin de leurs idées et aussi de leur approche critique pour prendre les bonnes orientations stratégiques pour l’entreprise. Je vais ainsi croiser le regard des seniors avec celui des juniors. »
Frédéric LEBLANC

 

6 à 10 collaborateurs âgés entre 20 et 35 ans, tous en situation de management, vont désormais se réunir tous les deux mois, au même moment et avec le même ordre du jour que le CODIR, et former un comité consultatif sur les problématiques abordées par les membres de la direction.

Issus des régions et des fonctions support, ces « jeunes » sont actuellement  proposés par leur manageur à Frédéric LEBLANC en raison de leur implication et de leur potentiel à évoluer au sein de l’entreprise.

Animé par Bernard PETRE (un animateur externe qui, pour animer déjà les séminaires stratégiques avec les conducteurs, connait parfaitement les fonctionnements de l’entreprise), le CODIR Jeunes sera avant tout invité à exprimer sa compréhension et sa vision de l’avenir de l’entreprise : « J’ai besoin de leurs idées et aussi de leur approche critique pour prendre les bonnes orientations stratégiques pour l’entreprise. Je vais ainsi croiser le regard des seniors avec celui des juniors » explique Frédéric, à l’origine de cette initiative. Il poursuit : « Nos métiers sont en pleine mutation : intégration du digital, conduite autonome, évolution de la demande de nos clients, transformation managériale, protection de l’environnement etc… il est impératif de consulter les premiers concernés, c’est-à-dire les collaborateurs qui, d’ici une dizaine d’années, vont prendre la suite des actuels membres du comité. Ils sont déjà totalement en prise avec ces sujets et vont nous aider dans la conduite du changement ». Ces jeunes dirigeants
« de l’ombre » vont donc éclairer les réflexions du comité de direction, Ils seront aussi les mieux placés pour les transmettre sur le terrain auprès de leurs équipes.
« Nous avons déjà et depuis longtemps un modèle de management très court, à 4 niveaux, explique Frédéric, la création d’un CODIR jeune nous éloigne encore plus d’un potentiel mode de décision et de communication vertical, sénior/junior, sclérosant, aux antipodes d’un fonctionnement agile, absolument indispensable aujourd’hui ».

Avec le CODIR JEUNES, le Groupe MOUSSET se donne les moyens de faire émerger les meilleures idées et de les appliquer très vite sur le terrain. De l’ombre à la lumière… ces « jeunes » vont allègrement franchir le pas.